Récupérer mes points de permis de conduire plus rapidement

Certes, 10 ans sans aucune infraction et votre permis de conduire retrouvera automatiquement ses 12 points. Ceci est valable quelles que soient les infractions préalables, du moment qu’elles n’ont pas entraîné l’invalidation de votre permis de conduire. Les autres cas de figure de la récupération automatique (phénomène qui peut paraître assez complexe) sont décrits dans la page : la récupération de points de permis.

Quand son permis, suite à plusieurs contraventions, se retrouve avec un solde de points très faible, il existe la possibilité de récupérer jusqu’à 4 points d’un coup sur la base d’une démarche volontaire. Il s’agit de s’inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Cette possibilité est offerte au maximum une fois par an. Elle ne permet par contre bien évidemment pas de booster artificiellement le solde d’un permis de conduire durant sa période probatoire.

Récupérer mes points de permis de conduire plus rapidement

Pourquoi accélérer le processus naturel de récupération des points ?

La question est tout à fait judicieuse. Dans les cas les plus classiques, les 12 points seront récupérés naturellement au bout de 2 ou de 3 années sans aucune infraction. Les 3 ans correspondent au cas où votre dernière infraction commise serait de 4e ou 5e classe, les 2 ans au cas où la dernière infraction serait de 1re, 2e ou bien 3e classe. Le fait qu’une « petite infraction à un point » voit sont effet effacé au bout de 6 petits mois est hors de propos dans les cas qui nous préoccupent. De même, les amnisties régulièrement prononcées à différentes occasions ne sont plus de mise. Il est devenu inutile de différer le paiement de ses amendes dans cet espoir.

Même avec de très bonnes résolutions, devoir circuler durant une longue période avec seulement 2 ou 3 points sur son permis de conduire peut s’avérer stressant. Le simple oubli du port de la ceinture de sécurité peut en effet se solder par une perte de 3 points votre capital. Ce retrait qui ne serait considéré que comme un fâcheux (et coûteux) incident par quelqu’un qui a bien ses 12 points serait dans ce cas de figure synonyme d’invalidation du permis de conduire. La tranquillité d’esprit du conducteur étant également de mise dans le domaine de la sécurité routière, cette option mêlant pédagogie et responsabilisation de la conduite est proposée.

Comment faire ?

Pour s’inscrire à un stage volontaire de récupération de points, il suffit de s’adresser à un des centres agréés dont les listes sont disponibles en Préfecture, ou qui sont présents, tel le nôtre, sur Internet. Une fois le stage effectué avec assiduité, sérieux et ponctualité, les 4 points seront immédiatement portés au crédit du solde de votre permis de conduire.

Ce n’est pas une raison pour relâcher ensuite sa vigilance, chaque infraction repousserait le délai avant la date du retour au total des points. L’impossibilité de suivre deux stages dans l’année quelle qu’en soit la raison doit pousser à ne pas considérer cela comme une façon détournée de s’affranchir moyennant finances du respect du Code de la route.